AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Olivia J. Grammont [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HabitantsMessage



▌Messages : 46


MessageSujet: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 12:13

Désolée par avance pour la lecture, j'y suis allée un peu fort, j'avoue What a Face.




    Présentation :


    Olivia Jane Grammont née le 25 Juin 1655 à Richmond dans l'État de Virginie. Elle est la fille unique de Charles & Rose Grammont. Elle est née dans la richesse, n'ayant jamais à manquer de rien.
    Transformée en 1676 à l'âge de 21 ans, elle acquiert le pouvoir de contrôle de la volonté & est capable d'apprendre très vite & seule tout du domaine théorique.


Actrice : Emily Van Camp
Avatar fait bientôt.


Histoire (période humaine) :



J'ai eu une enfance des plus banales pour une fille de famille riche du XVIIème siècle. Mes parents, Charles & Rose ont été des parents merveilleux, bien que trop protecteurs envers leur fille unique. J’ai eu la meilleure éducation possible. : littérature, langues étrangères (français entre autre) , mathématiques, sciences (enfin si on peut appeler science les techniques de l’époque), apprentissage de la cuisine, des bonnes manières, comment bien se tenir en société, etc…
J’aurais pu devenir la femme parfaite, qui sait tout faire, érudite, compétente dans de nombreux domaines. Le but ultime de mes parents : faire de moi la jeune femme la plus enviée et la plus désirée du comté. Mon père bien décidé à maintenir un certain rang dans la descendance familiale se mit à me chercher un futur mari dans les environs de mes 17 ans. Les hommes ne m’intéressaient pas, j’étais trop altruiste pour cela, je voulais découvrir le monde, voyager, apprendre encore et toujours plus. Devenir l’épouse d’un homme riche, devant rester à la maison et lui obéir n’était pas mon objectif premier, je valais plus que cela, je le savais.
Néanmoins, je faisais des efforts lorsque mon père organisait des banquets sous l’œil avisé de ma mère pour me présenter la perle rare selon ses goûts. Malgré tout leur amour, mes parents ne m’ont jamais réellement comprise, ne cherchant pas à savoir ce qui me convenait le mieux. Je ne suis jamais allée à l’Université, mes parents pensaient que des percepteurs me feraient apprendre plus de choses que de me retrouver avec des personnes de second ordre qui pourraient « te déconcentrer et t’empêcher de devenir la meilleure » selon les dires de mon père. Dans un sens, je le remercie pour son éducation stricte mais efficace. Grâce à lui, l’envie d’en découvrir plus m’a forgée, contre sa volonté.

Après un an de recherche intense, de banquets à n’en plus finir, mon père avait, selon lui toujours, trouvé l’homme qui prendrait soin de moi et lui ferait assurer une descendance digne de ce nom. Il avait fait fortune dans la plantation et la production de tabac. L’argent lui était monté à la tête, lui, fils d’un petit marchand.
Son futur gendre s’appelait John Henry Hamilton. Il avait mon âge, mais surtout il était le seul descendant d’un producteur réputé de coton. J’aurais pu l’aimer, il était gentil, de très bonne compagnie, j’aimais nos promenades à cheval, mais mon envie de découvrir le monde était plus grande que celle de partager ma vie avec un homme. Je n’étais pas farouche non, j’aimais juste me dire que j’étais comme inaccessible.

Le jour de mes 19 ans, mon père avait organisé une immense réception, réunissant les personnalités les plus riches des environs. Il avait planifié de me léguer une partie de sa fortune, croyant que seul cela me ferait enfin accepter les avances de John. J’avais une autre idée en tête, je voulais quitter cette vie bien rangée, toute tracée pour partir à l’aventure. Il était rare pour l’époque qu’une jeune femme voyage seule, mais un de mes percepteurs et ami me racontait ses voyages aux travers des Etats et m’avait promis de me laisser venir avec lui si j’avais de quoi subvenir à mes besoins (il pensait que j’aurais besoin de tout un apparat de choses inutiles pour voyager, il se trompait). J’allais donc annoncer à mon père & ma mère, ceux qui croyaient que je dirais oui à la demande ne mariage de John pour mon anniversaire, que je les quittait. Dure nouvelle pour eux. L’argent en poche bien avant l’annonce de mon départ, ils ne pouvaient m’empêcher de partir. Ma mère avait confiance en moi, elle ne me soutenait pas, mais elle savait tout comme moi que je valais mieux que cette vie là. Mon père, quant à lui, réagit de la pire façon. Me reniant, m’insultant, me disant que j’avais fait partir en fumée un chemin tout tracé, planifié, depuis le jour de ma naissance.

Je partis donc avec Paul, voyager. J’en appris plus en deux ans que je n’en avais appris en toute une vie. Ma vie passée qui déjà à l’époque me paraissait ennuyeuse, me semblait à des millénaires de ce que je vivais.

Un jour, à l’aube de mes 21 ans, la vie que me proposait Paul ne me plaisait plus. J’avais encore assez d’argent pour vivre, je n’avais pas besoin de lui. Il agissait de la même façon que mon père, voulant régir ma vie. Il était hors de question que je me laisse de nouveau diriger par quelqu’un. Je le quittais pour partir à l’aventure, seule cette fois.

J’atterris à New York, ville prospère du Nord Est, sur les côtes. Je ne le savais pas encore, mais ma vie allait basculer dans cette ville.

Un soir, profitant d’une soirée d’été assez chaude, je rencontrai un homme, d’une beauté inhumaine, des traits parfaits, à en couper le souffle. Je n’avais jamais été attirée par les hommes avant lui. Il me fascinait, il avait un pouvoir indéniable sur moi que je ne pouvais contrôler, je ne pouvais plus me contrôler en sa présence.
Nous avons immédiatement sympathisé, il était d’une très grande classe, j’avais eu pour habitude dans ma vie passée de ne côtoyer que des personnes de bonnes manières, et ces deux dernières années à parcourir le continent m’avait fait quelque peu oublier quel plaisir il était de converser avec quelqu’un qui parlait parfaitement bien, de façon cohérente et qui surtout avait de la conversation. Il s’intéressait énormément à moi, cherchant à savoir tout de ma vie. Il aimait ma façon de penser, ce que je voulais faire de ma vie et me proposa de réaliser mon rêve. Ne plus avoir à vieillir et pouvoir ainsi profiter d’apprendre encore plus sans jamais être lasse.
Il m’annonça un soir d’automne qu’il était un vampire. Je ne le crus pas. J’avais beau savoir un nombre incalculable de choses, cette mythologie des vampires paraissait grotesque à mes yeux. Pour me le prouver, il m’emmena avec lui un soir où il devait se nourrir. Je fus choquée de voir avec quel plaisir il tua sa victime, se nourrissant de son sang sans scrupule. Mais j’étais fascinée également.
Quelques jours plus tard, après maintes réflexions, je me dis que devenir vampire pouvait être très enrichissant pour moi. Et c’est ainsi que le 17 Novembre 1676, Andy Buckett, vampire de 97 ans me transforma.



Histoire (après transformation) :


Les premiers jours furent terribles, j’aurais préféré mourir au vue de la douleur que je ressentais, je brûlais intérieurement. Mais Andy était mes côtés, il prenait soin de moi, il m’a aidée dans ces jours difficiles en me rassurant. Quatre jours plus tard, la douleur se faisait beaucoup moins lancinante, seule ma gorge me brûlait, il me fallait me nourrir, je l’avais compris. Il m’expliqua tout le côté technique du repas, le venin disséminé dans nos dents, celles-ci parfaitement droites.
J’ai toujours été une jolie fille, maintenant j’étais comme Andy, d’une beauté à couper le souffle.
Les années ont passé, celui qui m’avait fait le plus beau cadeau pour moi, en voulait plus, il voulait faire de moi sa compagne. Il avait erré pendant des décennies à la recherche de celle qui partagerait son existence. Malgré toute la gratitude et le respect que j’avais pour lui, malgré sa beauté, sa dévotion, je ne voulais toujours personne dans ma vie. Capable d’être totalement autonome, je décidais de le quitter, c’est ainsi que j’appris qu’un pouvoir s’était développé en moi. Je pouvais influer sur sa volonté. Je ne le contrôlais pas, juste je pensais fortement qu'il serait mieux pour lui qu'il ne me revoit jamais et qu'il n'ait jamais envie de me revoir, ce qui se produisit. Il était très agréable de sentir ce pouvoir en soi. J’étais immortelle, magnifique, intelligente, et j’avais ce don.
J’ai changé, je suis devenue froide, distante envers les autres, usant et abusant de ce pouvoir pour obtenir tout ce dont je désirais ou presque.
Je suis retournée en Virginie vers 30 ans, âge que j'aurais eu si je n'avais pas été transformée. C’est ainsi que je découvris que mon père était mort et que ma mère avait hérité de toute sa fortune et de l’entreprise familiale. Elle avait besoin de moi. Elle ne fut pas choquée de voir que j’étais d’une beauté surhumaine bloquée dans un corps d’une jeune femme de 21 ans, elle me répétait que j’étais restée la même et que malgré tout je resterais la même. Je passai le reste de sa vie à ses côtés, le temps ne comptait pas pour moi, j’avais l’éternité pour apprendre. Sur son lit de mort, elle m’avoua être au courant et qu’elle m’aimerait toujours de la même façon, peu importe la personne que j’étais devenue.
Malgré la douleur de la perte de mon dernier parent en vie, je devais cependant songer à une stratégie. J'étais l’unique héritière d’un mini empire de tabac, je ne pouvais indéfiniment restée bloquée à mes 30 ans pour le genre humain. Je décidais de ne profiter que de l’argent, et de laisser un homme gérer l’entreprise pour moi. Mais il me fallait des papiers, avoir des "faux" enfants, un certificat de décès,… changer administrativement de nom pourquoi pas. Je devais me mettre à la recherche d’un avocat véreux, qui m’aiderait dans ma tâche, enfin de plusieurs vu le nombre d’années que j’aurais à utiliser ces stratèges.
Je me rendis compte que plus rien ne me retenais en Virginie. Mes parents étaient morts, l’entreprise était dirigée par quelqu’un de confiance, il ne me fallait qu’y retourner une fois par mois pour récupérer mon argent et vérifier que tout se passait bien là bas.
Ma vraie vie commençait maintenant. Profitant de ma parfaite éducation, j’ai pu voyager à travers le monde, mon statut de vampire, ou je ne sais exactement quoi m’avait fait me rendre compte que je pouvais apprendre tout très vite, encore plus rapidement qu’avant, sans l’aide de personne, j’étais devenue une autodidacte. Je ne retournais aux États-Unis que pour mon argent et mes petites affaires avec les avocats.

Deux siècles s’étaient écoulés lorsque mon envie de repartir sur mon continent se fit sentir. J’éprouvais le besoin de vivre là bas. Je retournais donc dans ma ville d’adoption, New-York qui avait tant évoluée. Nous étions début XX° siècle, le monde bougeait, les premières industries, l’ère des machines,… Cette période me fascinait et je me complaisais à vivre à cette époque. Je n’avais jamais été si épanouie. J’étais une femme riche, belle & intelligente. Les femmes me jalousaient, les hommes me désiraient. J’avais pris la décision dans le choix de mes victimes de ne tuer que des hommes, âgés, qui n’avaient rien à perdre, des hommes sans importance, de classe sociale très basse pour éviter les soupçons, les recherches de meurtriers. J’étais méticuleuse. Il ne fallait pas que je sois découverte, je n’avais pas oublier ce dont m’avait parlé Andy, celui qui m’avait transformé « Notre monde est régit par une famille puissante, Les Volturi, qui veillent à contrôler qu’aucun d’entre nous ne trahisse notre secret. Il faut se cacher, faire attention pour éviter tout ennui sinon la mort nous attend ». Je n’avais nullement envie de mourir et cette phrase avait été gravée en moi. Je n’aimais pas obéir à quelqu’un mais dans ce cas, il le fallait bien.

En 1981, à la recherche d’un nouvel avocat, je rencontrai Ethan Wisley. Il n’aurait pu être qu’un simple avocat, mais il était comme moi, c’était un vampire. Malgré tout, comme à mon habitude, je voulais le manipuler pour obtenir mes papiers nécessaires pour utiliser mon argent. Sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu., je ne comprenais pas, une vague de joie, de gentillesse me parcourra le corps. Mon côté manipulateur disparaissait au détriment d’une ancienne partie de moi, mon aptitude à être agréable, chaleureuse. Tout naturellement, sans comprendre pourquoi, je lui racontais ma vie, lui expliquait le pourquoi de ma venue et il m’aida. Il était différent de moi néanmoins, ses yeux étaient d’un or pur, contrairement aux miens qui étaient d’un rouge sang. Je ne cherchai pas à comprendre.
Je ne le vis que quelques fois en 20 ans. Seulement pour ce dont j’avais besoin.
Je repris ma vie habituelle, faite d’apprentissage, le monde avait tant changé en trois siècles, je n’étais jamais lasse d’en apprendre encore et toujours. J’avais, avec une facilité déconcertante, réussi à emmagasiner toute sorte de connaissances.
Le nouveau millénaire pointait le bout de son nez, les humains me faisaient rire à dire que la fin du monde était proche, je n’y croyais pas, j’avais l’éternité pour moi.
L’ombre d’Ethan flottait dans ma mémoire, comment avait-il réussi à me changer ? Je ne comprenais toujours pas et je n’avais pas l’habitude de ne rien comprendre. En sa présence, j’étais si… différente. Je le découvrirai un jour mais laissai cependant cela dans un coin de ma tête.

Il y a cinq ans, toujours à New York , je me retrouvais, malgré moi, en plein cœur d’un conflit. Une armée de jeunes vampires incontrôlables menaçaient de trahir notre secret. Les journaux ne parlaient que de la vague de meurtre qui paniquait le monde des humains. Un soir, je vis plusieurs d’entre eux, ils étaient reconnaissables : impulsifs, ne cherchant pas à se cacher ni à effacer toute trace de leur passage, forts, très forts.
Je voulais intervenir, mais malgré mon pouvoir, j’étais seule contre cinq. Je n’avais jamais appris à me battre, je n’en voyais pas l’utilité.
Au moment le plus fâcheux pour moi, je retrouvais une sensation qui ne m’étais pas inconnue, une vague étrange s’empara de moi, la même qu’il y à quelques années. Ethan, c’était lui. A nous deux, nous avons réussi à calmer ces cinq vampires.
Mais il n’y avait pas qu’eux. Deux jours plus tard, dans les journaux, il n’y avait plus quelconque trace d’un nouveau meurtre, les Volturi étaient peut-être passés par là ? Je ne sais pas. Ethan & moi nous voyions de plus en plus souvent, j’aimais être à ses côtés car il m’apaisait, me calmait et faisait remonter en moi ce côté calme de ma personnalité. Je ne voulais pas manipuler, ni utiliser mon pouvoir lorsqu’il était à mes côtés. Je ne cherchais pas non plus à savoir pourquoi, ce qui n’était pas dans mes habitudes. Presque je voulais de lui, moi qui n’avait jamais voulu aucun homme. Mais la question ne se posait pas, nous étions amis.
Il y a quelques semaines, il m’a proposé de l’accompagner dans une petite ville de l’Etat de Washington, Forks. Il devait y faire des recherches, n’ayant rien de spécial qui me retenait à New York, je le suivis.
Il ne m’avait pas jugée quant à mon régime alimentaire, j’avais enfin su pourquoi il avait ses yeux de couleur or lorsqu’il m’avoua ne se nourrir que de sang animal. Ce régime ne me convenait pas. Je ne voulais pas être « végétarienne » comme il le disait.
Mais mon envie de tuer pour me nourrir n’était plus si forte, il devait y avoir des solutions.
A notre arrivée à Forks, j’ai eu une idée, pourquoi ne pas utiliser mon pouvoir et tenter d’obtenir du sang à la morgue de l’hôpital ? L’idée était ingénieuse. Plus besoin de tuer. Je n’y avais jamais pensé jusqu’à Ethan. Peut-être était-ce celui qui me ferait changer encore plus qu’il ne l’avait déjà fait ? Seul l’avenir me le dirait…



Aspect physique :


Olivia (ou Ollie) est un vampire de 354 ans figée dans le corps d'une jeune femme de 21 ans. Elle me sure 1m73 et a un physique svelte. Juste avant sa transformation, Ollie avait les cheveux châtain clair, mi-longs, coupés juste au dessus du cou mais aimant les avoir longs, elle se met des extensions de cheveux au gré de son humeur (elle a néanmoins gardé sa couleur naturelle). Elle pourra donc être soit les cheveux courts, soit longs. Ses yeux sont d'un rouge sang, signe de son régime alimentaire non végétarien.
Elle aime être élégante, toujours à la pointe de la mode. D'une beauté fascinante, Ollie reste naturelle et n'utilise que très peu de maquillage.



Aspect psychologique :


Ollie est une jeune femme de bonne famille, qui a reçu une éducation stricte mais efficace. Lorsqu'elle n'était qu'une humaine, elle était calme, gentille, respectueuse & agréable. Cependant elle avait un grand besoin de découverte, d'apprentissage & de liberté. Elle ne s'intéressait à aucun homme, elle n'est pas volage non plus.
Après sa transformation, elle est devenue plus froide, plus distante et plus manipulatrice. Lorsqu'elle découvre son pouvoir, elle en abuse par simple intérêt pour obtenir ce dont elle a besoin.
Elle n'a rencontré que quelques vampires (celui qui l'a transformée, les nouveaux-nés qu'elle a "combattu" et son avocat & ami, Ethan), elle reste très sociale. Désirée par les autres hommes, elle n'abuse pas de son pouvoir de séduction, n'étant attirée par personne. Jalousée par les femmes, elle n'a aucune amie, elle n'a jamais rencontré de vampire féminin et ne sait pas comment celles-ci pourraient réagir en sa présence. Elle préfère la compagnie des personnes cultivées et qui ont de la conversation. Elle aurait tendance à ignorer ceux qui ont un langage châtié et irrespectueux. Ollie est très sûre d'elle et sait ce qu'elle vaut.
Après sa rencontre avec Ethan et en sa présence, elle redevient la jeune femme calme qu'elle était avant sa transformation. Finira t-elle par être cette personne calme & douce de façon continue, ou est-ce que sa nouvelle nature vampirique qui fait d'elle une personne froide & manipulatrice reprendra le dessus ? Personne ne le sait.



Pouvoir(s) :


Ollie possède l'aptitude d'apprendre & de comprendre tout très vite et seule. Cependant, cette aptitude n'a été testée que pour l'apprentissage théorique, elle ne l'a jamais essayé pour les domaines tels que la musique, les techniques de combats...

Elle possède le pouvoir d'influer sur la volonté, pouvant obtenir tout ce qu'elle désire.


Dernière édition par Olivia J. Grammont le Mer 11 Nov - 3:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♣ METIER/ETUDES : Garde des Volturi
♣ WHERE ARE YOU ? : Volterra
▌Messages : 256


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 13:13

J'aime trooooooop ♥️♥️♥️

_________________

Un nouveau départ...




Spoiler:
 

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip-girl-france.forumactif.com


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 16:55

Naaaaaaaaaaaa' puré le Pavé quoi ( sa m'étonne même pas XD ) Very Happy
J'pas tout lu encore, j'my recolle =)
Contente de te voir ici.
POUAAAAAAAAAAAAAAAAH
te n'aime tout fooooort I love you
* vas continuer à lire *

Edit: j'tout lu Very Happy

J'adoooore , j'espére qu'on pourra se croisait sur le RP Smile

Question : le Ethan serait t'il le chouw ??? Very Happy

B'souw I love you


Dernière édition par Seth Clearwater le Mar 10 Nov - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



▌Messages : 170


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 17:08

J'aime beaucoup ta fiche, même si tu le sais déjà
Contente de te voir ici ma Na ♥️
[Invasion des blonds pour gouverner ce fo What a Face]

_________________
© Shena Eloa
True love is cruel love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▌Messages : 46


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 18:42

Oui invasion Cool Contente d'être là avec un tout nouval perso *_*

Merci ma Cha' ♥️ j'espère rp avec toi aussi, mon Ollie n'a jamais rencontré de loup What a Face
Et Oui Ethan ce sera le Chou ^^ enfin faut qu'il se colle à sa fiche, on fera ça chez moi demain je pense Wink.

_________________
    Poor Little Rich Girl...
    Don't Underestimate me,
    I worth more than you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♣ METIER/ETUDES : Garde des Volturi
♣ WHERE ARE YOU ? : Volterra
▌Messages : 256


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 19:35

Bravo Na ' ♥️

_________________

Un nouveau départ...




Spoiler:
 

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gossip-girl-france.forumactif.com


avatar
Ceci est un test de rang
Ceci est un test de rang


♣ METIER/ETUDES : blabla
♣ WHERE ARE YOU ? : En afrique du sud
▌Messages : 573


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 20:07

La classe Nadège Very Happy

_________________
The Sound of Silence
In restless dreams I walked alone narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp. I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. And in the naked light I saw ten thousand people maybe more, people talking without speaking, people hearing without listening, people writing songs that voices never share. And no one dare disturb the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-francerpg.1fr1.net



♣ METIER/ETUDES : is a Gleek
♣ WHERE ARE YOU ? : Blood city^^
▌Messages : 311


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 20:56

Noah V.Longford a écrit:
La classe Nadège Very Happy
Oh que oui !!
J'adoore ton perso !!

_________________

I shot for the sky I’m stuck on the ground
So why do I try, I know I’m gonna to fall down
I thought I could fly, so why did I drown ?
Never know why it’s coming down, down, down.
Jason Walker # Down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystic-diaries.skyrock.com


avatar
Famille Cullen


♣ METIER/ETUDES : Lycéenne
♣ WHERE ARE YOU ? : Belfort
▌Messages : 48


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 21:16

    Superbe fiche, Na. ♥️
    J'aime ce nouveau personnage, il me tarde de RP avec toi <33

_________________
[list]
« We weren't born to follow »
When life is α better pill to swαllow.
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▌Messages : 46


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Mar 10 Nov - 22:24

Merci <3 j'attendrai sagement le feu vert *_*
Ma Fa', j'ai hâte aussi ♥️

_________________
    Poor Little Rich Girl...
    Don't Underestimate me,
    I worth more than you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ceci est un test de rang
Ceci est un test de rang


♣ METIER/ETUDES : blabla
♣ WHERE ARE YOU ? : En afrique du sud
▌Messages : 573


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Sam 5 Déc - 14:43

Nadège tu sais quoi? What a Face
Je te valide enfin Wink <3

_________________
The Sound of Silence
In restless dreams I walked alone narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp. I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. And in the naked light I saw ten thousand people maybe more, people talking without speaking, people hearing without listening, people writing songs that voices never share. And no one dare disturb the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-francerpg.1fr1.net


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Sam 5 Déc - 16:46

Owwwwwwwwwwwwwwwwiiiiii ma Naaaa' <3
* trop contente *

Youhouuuuuuuu FELICITATIOOOOON

te n'aime foooort foooort foooort.
Revenir en haut Aller en bas



▌Messages : 170


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Dim 6 Déc - 13:39

Youhou, je suis contente pour toi ma Na ♥️

_________________
© Shena Eloa
True love is cruel love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▌Messages : 46


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Dim 6 Déc - 17:28

HAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! Trop bien.
Merci ma Clemchou ♥️ et merci les filles pour vos félicitations *_*.

_________________
    Poor Little Rich Girl...
    Don't Underestimate me,
    I worth more than you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



♣ WHERE ARE YOU ? : La push
▌Messages : 142


MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   Dim 6 Déc - 20:35

Bravooooooo Naaaaaaaaaaaaaaaa' !!
*Saute sur Na' et tombe à la renverse sur Na'* Oups =D

_________________
« I'm gonna fight for you until your heart stops beating »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Luiyna


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivia J. Grammont [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Olivia J. Grammont [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
blablabla
 :: SCÉNARIOS & PRÉSENTATIONS :: Scénarios faits par les membres :: Scénarios validés
-